Qu’est-ce que la sécurité DNS ? Tout ce qu’il faut savoir à ce sujet

Sciences & TechQu'est-ce que la sécurité DNS ? Tout ce qu’il faut savoir à...

La sécurité DNS est essentielle, et permet d’améliorer la protection des appareils et des réseaux contre les cybermenaces touchant les DNS. Découvrez quelques exemples des attaques de DNS les plus courantes, ainsi que des conseils pour améliorer la sécurité DNS.

En quoi consiste la sécurité DNS ?

Le DNS fonctionne comme un annuaire d’Internet, traduisant les noms de domaine faciles à retenir en adresses IP numériques utilisées par les ordinateurs pour communiquer entre eux. Cependant, en raison de sa nature décentralisée et de son protocole ouvert, le DNS est vulnérable à plusieurs types d’attaques.

Pour les éviter, la sécurité DNS signifie l’application d’un ensemble d’améliorations apportées au système de noms de domaine (DNS) pour fournir un niveau supplémentaire de sécurité. La signature numérique des réponses DNS garantit l’authenticité et l’intégrité des informations, tandis que des mesures de sécurité telles que le filtrage DNS et l’utilisation d’extensions de sécurité DNS (DNSSEC) constituent une protection contre différents types d’attaques.

Les principaux types d’attaques DNS

Différentes techniques peuvent être utilisées par les pirates informatiques pour piéger les utilisateurs.

Le détournement DNS

Un attaquant modifie les réponses DNS pour rediriger les utilisateurs vers des sites malveillants ou compromettre la confidentialité des données. Grâce à ce type d’attaque, les pirates parviennent à intercepter le trafic DNS et à prendre le contrôle des routeurs. Ils peuvent en profiter pour installer des logiciels malveillants sur l’ordinateur de l’utilisateur, ou modifier ses paramètres DNS.

A lire également :  Quels sont les serpents les plus mortels au monde ?

L’empoisonnement de cache DNS

Cette attaque est également appelée usurpation d’identité DNS. Les attaquants corrompent le cache DNS de manière à rediriger les utilisateurs vers des sites Web frauduleux, qui copient la destination originale de l’utilisateur. C’est un type d’attaque très dangereux, les ordinateurs des utilisateurs étant infectés par des logiciels malveillants capables de surveiller leur activité Internet et d’intercepter leurs informations sensibles.

Attaque par amplification DNS

Ce type d’attaque met en œuvre les techniques d’attaque par déni de service (DDoS). Les attaquants surchargent les serveurs DNS avec un volume massif de requêtes, généralement générées par un botnet, rendant les services inaccessibles pour les utilisateurs légitimes.

Le tunneling DNS

Cette technique est utilisée pour contourner les limitations du réseau, grâce à la saisie de fausses données dans les requêtes et réponses DNS. L’attaquant parvient ainsi à rediriger les requêtes DNS vers son propre serveur. Cette attaque peut permettre au cybercriminel de prendre le contrôle sur l’appareil et sur les informations sensibles qu’il conserve.

Les attaques NXDOMAIN

Ces attaques permettent d’épuiser les ressources de trafic, provoquant un déni de service pour des demandes légitimes, ce qui diminue les performances du service ou du site Web concerné. Pour y parvenir, les pirates envoient de nombreuses requêtes vers des enregistrements inexistants.

Comment utiliser la sécurité DNS pour prévenir les attaques DNS ?

Pour renforcer la sécurité DNS et se protéger de manière efficace contre ces attaques, voici quelques bonnes pratiques à appliquer :

  • Utiliser le DNSSEC (Domain Name System Security Extensions) : Le DNSSEC est une extension du DNS qui garantit l’authenticité et l’intégrité des données DNS en utilisant le chiffrement à clé publique. En vérifiant les signatures numériques des enregistrements DNS, le DNSSEC aide à prévenir le détournement et la falsification des données DNS.
  • Surveiller et auditer régulièrement le trafic DNS : En surveillant le trafic DNS, les organisations peuvent détecter les activités suspectes telles que les requêtes anormalement élevées, les réponses non autorisées et les modifications inattendues dans les enregistrements DNS.
  • Choisir un fournisseur DNS fiable : Assurez-vous que votre fournisseur DNS propose des services à la fois fiables et sécurisés, notamment par la protection du trafic des écoutes clandestines.
  • Utiliser des services de protection contre les DDoS : Les services de protection contre les attaques par déni de service distribué (DDoS) peuvent atténuer les effets des attaques DDoS en filtrant le trafic malveillant avant qu’il n’atteigne les serveurs DNS. Cela peut notamment consister en une limitation du débit.
  • Éduquer les utilisateurs sur la sécurité DNS : La sensibilisation des utilisateurs aux risques de sécurité liés au DNS et aux bonnes pratiques peut contribuer à prévenir les attaques de phishing et de détournement de DNS.
A lire également :  Quelle est la plus grande vague jamais enregistrée ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Plus d'articles

Quels sont les serpents les plus mortels au monde ?

Les serpents sont l'une des créatures les plus terrifiantes du monde animal. La simple évocation d'un serpent peut...

Qu’est-ce qu’une géode et où peut-on en trouver ?

Imaginez que vous vous promeniez dans un paysage poussiéreux et aride et que vous tombiez sur un rocher...

Quelle est la plus grande vague jamais enregistrée ?

Dans cet article, nous allons explorer les différents types de vagues colossales qui ont été observées dans le...

Quel est l’animal qui vit le plus longtemps ?

Jeanne Louise Calment, qui a vécu jusqu'à l'âge de 122 ans, a été le témoin d'événements marquants de...