Marseille sous le feu du narcotrafic : une ‘Mexicanisation’ en marche selon Rudy Manna

SociétéMarseille sous le feu du narcotrafic : une 'Mexicanisation' en marche selon...

Marseille est devenue le théâtre d’une escalade de violence sur fond de trafic de drogues, au point que Rudy Manna, le porte-parole du syndicat Alliance Police, évoque un phénomène de « mexicanisation » des règlements de compte dans la ville phocéenne.

Crise de la criminalité à Marseille

Marseille, deuxième plus grande ville de France, subit une intensification des crimes liés au narcotrafic, phénomène baptisé »s narcomicides » par les forces de l’ordre. Ces règlements de comptes meurtriers se multiplient à un rythme qui parait inarrêtable pour Rudy Manna. En cette année, le bilan approche des 50 victimes, une situation qui engendre une consternation récurrente.

Malgré le travail acharné des forces de police, les interpellations régulières de trafiquants, les saisies d’armes et de drogues en quantités record, la répétition de ces règlements de comptes demeure incessante. La question du contrôle de cette violence grandissante devient préoccupante.

Une « mexicanisation » des règlements de comptes

Cette intensité sans précédent dans les narcomicides amène Rudy Manna à établir un parallèle alarmant avec la situation rencontrée au Mexique, pays fortement touché par la criminalité des cartels de la drogue. Le porte-parole du syndicat Alliance Police décrit une « mexicanisation » du climat criminel à Marseille.

Une audace croissante des criminels

Une autre tendance inquiétante est relevée par Manna, les fusillades se produisent désormais dans des endroits très fréquentés. Par exemple, une fusillade a récemment eu lieu sur le parking d’un McDonald’s le samedi 11 novembre. Ceci est interprété comme une preuve de l’audace grandissante des criminels. Ils semblent avoir perdu toute crainte de la répercussion de leurs actes par l’État, la justice ou la police.

A lire également :  Méthode OSBD : apprendre le CSV

Plus de peur de la République

Une telle audace et une telle fréquence des crimes soulèvent des questions concernant le respect de l’État français et de la justice française. Le sentiment que ces criminels « n’ont plus peur de la République, n’ont plus peur de l’État, n’ont plus peur de la justice, et n’ont plus l’air de la police » est difficile à réfuter en face du bilan meurtrier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Plus d'articles

Michel Drucker et sa nouvelle compagne : qui est-elle ?

L'animateur emblématique de la télévision française, Michel Drucker, fait l'objet de nombreuses conversations depuis qu'il a révélé sa nouvelle compagne au...

Les coutumes et traditions des familles royales en Europe

Les coutumes et traditions des familles royales en Europe sont fascinantes et riches en histoire, mêlant cérémonies séculaires,...

Laurène Godey : âge, couple, palmarès

Laurène Godey est une figure montante dans l'univers du sport automobile. Sa passion et sa volonté de réussir en...

Comprendre les délais et procédures pour un recours en cas de refus de naturalisation

Le processus de demande de naturalisation représente une étape clé pour toute personne souhaitant obtenir la nationalité française....